Balance, Signes du zodiaque, signes astrologiques, par Diane Boccador
Si vous ne savez pas encore qui vous êtes, vous allez savoir qui vous pourriez être......

Dans la peau... d'une Balance

 


23 sept.
23 octobre

Ca balance toujours un peu du côté de chez moi mais ne vous inquiétez pas pour moi, j’ai le pied opportun… J’ai aussi le sens de l’équilibre et c’est simplement comme ça que je me sens libre ! Pour se mettre dans ma peau, y’a quand même du boulot : « avoir l’air », « ne pas déplaire », « avoir une cote d’enfer » et tout ça, en tournant autour du pot, en abusant de langue de bois et en s’abîmant le dos, à force d’avoir le derrière entre deux chaises !!! Etre équilibriste est une sacrée vie d’artiste et figurez-vous qu’il faut vraiment avoir du talent pour que ça marche vraiment…

Alors, bien sûr, le genre « collabo » me colle à la peau, on me regarde de travers dès que je ne prends pas partie, on regarde aussi à deux fois si je n’ai pas changé de veste… et on me trouve transparente parce que je ne sais pas faire de « rentre-dedans ».
Ce n’est pas de ma faute si j’ai viscéralement besoin d’harmonie ! Pas de rififi, pas d’ennemis : c’est écrit dans ma ligne de vie ! Je ne peux pas faire autrement : je n’ai pas la conscience tranquille quand l’ambiance part en vrille… J’aime concilier, réconcilier, arbitrer. Je déteste les colères… et encore plus les adversaires !

Contre l’avis populaire, je trouve aussi que l’habit fait bien le moine : l’esthétique devrait être une éthique ! Je fais des pieds et des mains pour rendre le monde plus beau : Vénus régit mon signe et j’ai le culte des jolies choses dans la peau…
Demandez-moi et je vous prête cette baguette magique qui intègre les petits défauts et les courbes imparfaites dans un ensemble qui sera, lui, idéalement net ! Je me sens porte-drapeau du bon goût, d’une certaine élégance, du charme contre vents et marées et du « bien sous tous rapports ». Je joue la carte du classicisme avec régularité (je n’adhère pas du tout au besoin de choquer…). Il n’y à qu’à voir mes jumelles selon le ciel : Monica Belluci, Catherine Zeta-Johns, Catherine Deneuve, Romy Schneider, Ingrid Chauvin, Neve Campbell… : je continue ou ça vous agace ??? Chez elles, rien ne dépasse et tous les hommes trépassent !!! Laure Manaudou est aussi immuablement dans la vague… et peut représenter Lancel comme poser dans le « ELLE ». Faire l’unanimité, figurez-vous que ça en laisse des portes entrouvertes…

La solitude, je la mets au placard ! Quand je suis seule, je suis une boiteuse, je perds l’équilibre : la compagnie, c’est la vie ; l’autre est un miroir ; le couple chasse l’ennui. Bref, je suis une femme nettement socialisée alors ne me laissez jamais de côté !

D’accord, je crains le regard des autres et ça me pousse trop souvent au compromis, au culte de l’apparence et ça frise quelquefois le superficiel… mais c’est un choix de vie ! Du même coup mon relationnel donne carrément dans la dentelle et je vous assure que j’ai des retours d’ascenseurs à la pelle ! Mes efforts pour plaire me rapportent gros et c’est bien mieux que de jouer au loto ! On me verrait bien dans la politique mais j’ai un peu de mal avec les critiques… : en tout cas, je sais ménager la chèvre et le chou, n’en déplaise à ceux qui ne récoltent que des poux !


Accueil - dianeboccador.com - Contactez-moi - Mentions légales - Conditions générales de vente -